Page:Carnet de guerre d'Emile Chollet.pdf/96

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
91

Paris le 30 Octobre 1917

Cher cousin

Bien reçu votre lettre du 9 courant et espérons que votre santé va s’améliorer et que cette maladie vous procurera peut-être une petite convalescence. Elle serait sans doute la bienvenue et ferait également j’en suis sur grand plaisir à vos parents. Les événements d’Italie qui viennent de se produite ne sont pas faits pour hâter la fin de cette guerre et on ne peut plus faire de prévisions. Nous sommes toujours en bonne santé : ici peu de changements, c’est toujours le même train train et Isabelle se joint à moi pour vous envoyer nos |meilleures amitiés

L. Martinet