Page:Carnet de guerre n° 4 d'Alexandre Poutrain.pdf/67

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour compagnons de route : Mr  et Mme Lalou, Mme Bernard, femme de l’instituteur de Boiry Ste Rictrude et trois autres personnes.

Nous partons par l’All. et la Suisse. Le voyage dure trois jours et deux nuits. En cours de route, les all. nous donnent le matin du bouillon chaud ou du café. À midi et au soir, nous descendons, nous mangeons dans la une gare.

Quand nous sommes en Suisse, à chaque station, les habitants nous font des ovations, nous offrent des consommations, des gateaux, du chocolat, des bouquets aux couleurs de la France.

Dans l’apres midi du 3ème jour, nous arrivons à xxx les all. nous remettent aux autorités françaises. Nous sommes reçus à la gare où nous faisons un arrêt de pres de 2 heures. Des dames, des messieurs s’empressent autour aupres de nous. Nous avons recevons un accueil empreint d’une telle sympathie qui nous émotionne. Chacun de nos groupements est accaparé