Page:Castets - La Chanson des quatre fils Aymon, 1909.djvu/1015

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CORRECTIONS ET COMPLÉMENTS
AU TEXTE DU POÈME ET AUX NOTES

V. 5 Dans l’édition Michelant l’on a compté la ligne de titre avec les vers ; de là une différence à la première page pour les chiffres en marge.

9 Lisez.....fu.

10 Si l’on admet que Sigwinus, qui gouvernait Bordeaux, soit devenu Sevin, père de Huon, Haymo, gouverneur d’Albi, a pu tout aussi bien être attribué pour père aux frères dont les aventures font la matière de ce poème. Mais il ne faudrait plus chercher Dordonne dans le Nord de la France. Pour la répartition de l’Aquitaine en comtés après Roncevaux et les noms des titulaires, v. Rabanis, sur les Mérovingiens d’Aquitaine et la charte d’Alaon, Bordeaux, 1841, p. 93-94.

100 Lisez..... talant.

120 Lisez..... conreés.

417 Sic L B. C Et sones et flabiaus. Comparer pour cet usage de chanter en route v. 6599.

568 Lisez.....aïst

656 BC ajoutent : Mort l’a jus abatu, ne le fist pas languir.

674 Lisez..... la sale.

721 Lisez..... « Sire.

848 Lisez..... sor.

1006-1007 note. Lisez 1007-1008

1063 Lisez.... ques esma.

1262 Complément de la note : Résumé de B C : Charles excite ses barons, Girard sent qu’il a le dessous. Mêlée Ogier blesse Doon de Nanteuil qui est dégagé par ses frères : Li jors trest à declin, solaus est esconsez. Les ducs font sonner la retraite. Charles reste sur le champ, ses hommes passent la nuit tout armés. Fouques, neveu de Girard, persuade à son oncle de faire la paix. Il part comme messager avec Ponchon ; Charlemagne accepte la proposition avec une réserve pour Beuves : Droit me face li dus, plus ne li demandons Les ducs trestot nu en lor braies font leur soumission. Puis chacun s’en va chez soi, mais li traïtor de France le roion viennent à Charles :

Sire, droiz emperere, dient li traïtor,
Or revenra li tamps et la douce saison
Que li dus d’Aigremont venra à vo maison.
Iluec vos servira ensi com nos savon,
5Com le porez veïr, empereor Karlon.