Page:Catalogue raisonné du Musée d’Archéologie et de Céramique.djvu/160

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 150 —

petites perles, et présentant plus bas des médaillons dans l’un desquels on voit une chèvre courant et sur le fond des fleurs en saillie (Toulrnoucbe, n° 312, n® H).

N® 643. Sous une guirlande d’oves une série de médaillons bordés par un filet saillant, dans l’un desquels on voit un Titan dont l’extrémité du corps se termine, au lieu de jambes, par des queues de dragons et brandissant sa massue pour attaquer les dieux de l’Olympe (V. ci-dessus p. 48). Dans les intervalles, un amour tenant un flambeau. N® 644. Fragment d’un petit vase en forme de tasse à bord mousse, semblable à un autre trouvé dans le jardin de H. Potier, et décrit dans M. Toulmouche, p. 303, pl. XVIII, fig. 7. N® 645. Fragment avec bord courant d’ornements en relief. N® 646. Fragment de rebord avec moulures. N® 647. Fond de vase avec empreinte d’un fleuron à 8 rayons. Les potiers romains ayant l’habitude de signer leurs œuvres au moyen d’un poinçon apposé à cru sur le fond intérieur ou extérieur de la pièce, quelques fragments vont apprendre les noms des artistes qui modelaient ces ouvrages pleins de grâce. Il est d’autant plus intéressant de connattre leur personnalité que, selon toute’ apparence, leurs ateliers de fabrication devaient être à Rennes même.

Tous ces fragments qui appartenaient dès le principe à feu H. le Dr Godefroy père, et avaient été par lui confiés pour leur publication à son confrère, M. le Dr Toulmouche, dont on vient de faire connaître les travaux, ont été ensuite donnés par celui qui les avait recueillis et conservés, & la Société archéologique dont il était l’un des membres les plus instruits. C’est un hommage qu’il est juste -de rendre à la mémoire de M. Godefroy, dont le zèle pour la science, comme l’habileté dans son art, ne doit pas s’effacer du souvenir.

652 à 657. — Cinq Fragments de Poterie qui, au lieu d’être d’un rouge brillant comme les précédents, sont d’un rouge-brun-foncé ou noirâtres, mais toujours lustrés. N® 652. Fragment de la partie supérieure d’un vase orné d’une frise à rinceaux ; une portion d un vase exactement semblable, trouvé au Mans, a été publié par M. De Caumont, Cours d’ant. mon., atlas, pl. 38. N® 648. ATEPOA.

N® 649. CALASI M (anw).

N® 650. OCOA.

N® 651. SENTI.