Page:Cham - Albums du Charivari, Vol. 5.djvu/387

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Cham - Charivari - V5d387-a.png
Cham - Charivari - V5d387-b.png

— Une dame n’entre pas seule au Concert-Musard.

— Mais, monsieur, je suis veuve !

— Eh bien ! alors, rentrez chez vous vous remarier et revenez ensuite.

— Que fais-tu au Concert-Musard, toi qui détestes la musique ?

— Je viens uniquement pour me faire une réputation de femme honnête…

Cham - Charivari - V5d387-c.png
Cham - Charivari - V5d387-d.png

— il a un caractère détestable !

— Mais comment t’y es-lu laissé prendre ?

— Que veux-tu ! j’ai vu ses gigots, je l’ai pris pour un mouton.

— Faites donc attention, garçon !… Voyez ce que vous avez renversé sur mes gigots !

— Monsieur, ça ne peut pas faire mal sur des gigots ! ce sont des haricots.