Page:Chamfort - Œuvres complètes éd. Auguis t2.djvu/396

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


UK CHAMFORT. 385

» en commande le sacrifice. Eh ! quelle femme ne » préférerait l’inexprimable satisfaction d’en faire » un si noble usage, au stérile plaisir de conten- » ter sa vanité?,

» Notre offrande est de peu de valeur, sans » doute; mais dans les arts, on cherche plus la » gloire que la fortune ; et notre hommage ne peut )) être proportionné au sentiment qui nous ins- ’) pire.

a Puisse notre exemple être suivi par le grand » nombre de citoyens et de citoyennes dont les » facultés surpassent de beaucoup les nôtres !

« Il le sera, si vous daignez l’accueillir avec bon- » té, si vous donnez à tous les bons patriotes la « facilité d’offrir des contributions volontaires, » en établissant dès à-présent une caisse unique- » ment destinée à recevoir tous les dons en bijoux » ou espèces, pour former un fonds qui serait in- » variablement employé à acquitter la dette pu- » blique. »

Après ce discours, vivement applaudi, madame Moitte,qui tenait la cassette où étaient renfer- més les bijoux, monta au bureau des secrétaires, et la déposa entre leurs mains; la cassette fut ensuite remise sur le bureau du président, qui, s’adressant à ces dames, leur dit:

<( L’assemblée nationale voit avec ime vraie sa- M tisfaction les offres généreuses auxquelles vous » a déterminées votre patriotisme.

» Puisse le noble exemple que vous donnez

II. 25