Page:Chamfort - Œuvres complètes éd. Auguis t2.djvu/459

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


44 OEUVRES

s’était fait un appui par adoption, contre Alphonse également adopté par elle. Son testament substi- tua à Louis III d’Anjou, René son frère. C’est ce même René cjiii, depuis chassé du royaume de Naples par Alphonse, et passant dans sa fuite par Florence, eut îa faiblesse de recevoir du pape l’in- vestiture d’une couronne qu’on venait de lui ravir.

CHAPITRE QUATRIEME.

Les deux royaumes de Naples et de Sicile sont réunis, — Alphonse d’Aragon est reconnu roi par le pape Eugène. — Nicolas v, pape vertueux. — Mort d’Alphonse en i458. — Calixte m, nouveau pontife, renouvelle les trouliles en appelant encoje la maison d’Anjou au trône de Navales. — Scanderherg vient an secours de Ferdinand, roi de Naples. — Nouvelle guerre civile. — En 1489, le comte de Sarno et Petruccio sont ducapités. — Charles viii, héritier des droits de la maison d’Anjou au trône de Naples, entre en Italie à la tête d’une armée. — En i494 » Charles vrii s’empare de Naples. — Louis xii veut faire revivre ses droits et sa qualité de roi de Naples. — Partage du royaume de Naples avec le roi d’Espagne. — Frédéric, fils de Ferdinand, et prince vertueux, est enfin reconnu roi, mais est obligé de céder aux forces de la France etdel’Espagne réunies. — Discussions nouvelles entreles Espagnols et les Français. — Les Français sont battus et obligés de quitter l’Italie. — Louis xii renonce à la couronne de Naples. — En i5o6, le royaume de Nantes et de Sicile passe pour toujours sous la domination espagnole. — Le royaume de Naples est opprimé par les vice-rois d’Espagne. — Sédition de Hazaniello en 1647.

Après la mort de Jeanne ii, et la retraite de René d’Anjou, Alphonse, déjà roi d’Aiagon et de Si-