Page:Champollion - Lettres écrites d’Égypte et de Nubie en 1828 et 1829.djvu/448

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


roulage, huit à dix caisses contenant divers objets de petites proportions et qui peuvent supporter sans inconvénient le transport par terre. Les autres arriveraient par mer avec les grands objets.

Permettez-moi, Monsieur le vicomte, de vous prier de hâter la décision de M. le ministre de la marine relativement à l’envoi de la corvette l’Astrolabe au Havre, où elle déposerait les antiquités appartenant au musée royal, afin que je puisse, en sortant de quarantaine, prendre pour leur sûreté toutes les mesures convenables[1].

Je terminerai cette lettre en renouvelant ici l’expression de toute ma gratitude pour votre active bienveillance, à laquelle je dois attribuer en grande partie le succès de mon voyage ; veuillez agréer en même temps l’hommage du respectueux et entier dévouement avec lequel j’ai l’honneur d’être, Monsieur le vicomte, votre, etc.

  1. L’Astrolabe fut en effet dirigée sur le Havre, où les monuments furent embarqués pour Paris. C. F.