Page:Chaperon - Noelz de Jehan Chaperon.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
41
NOTES.


II


La chanson, qui sert de timbre à ce noël, est une pièce également fort connue ; c’est un huitain que nous ont conservé une foule de recueils et qui commence ainsi :


 Doulce memoire en plaisir consommée ;
Ô siécle heureux qui cause tel sçavoir…


Voy. 1º Le Paragon des Chansons ; tiers Livre contenant xxvj chansons (Lyon, Jaques Moderne, 1538, in-4 obl.), fol. 2 (avec une musique à deux parties de François de Layolle) ; — 2º Plusieurs belles Chansons nouvelles (Paris, Alain Lotrian, 1542, pet. in-8 goth.), p. 4 de la réimpression ; — 3º La Fleur de Poesie françoyse (Paris, Alain Lotrian, 1543, pet. in-8 goth.), p. 5 de la réimpression exécutée par Mertens et fils à Bruxelles, en 1864, in-16 ; — 4º Secundus Tomus Biciniorum, quae et ipsa sunt gallica, latina, germanica (Wittembergae, apud Georgium Rhaw, 1545, in-8 obl.), no 26 (mus. de Layolle) ; — 5º Jardin musical contenant plusieurs belles fleurs de chansons a quatre parties (Anvers, Hubert Waelrant et Jean Laet, 1556, in-4 obl.), p. 6 (mus. anonyme) ; — 6º Recueil de plusieurs Chansons (Lyon, Benoist Rigaud et Jan Saugrain, 1557, in-16), p. 21 ; — 7º Variarum Linguarum Tricinia… Tomus secundus (No-