Page:Charles-Joseph Mayer, Vie de Marie-Antoinette d'Autriche, reine de France, femme de Louis XVI, 1793.djvu/284

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Autrichienne se chargea de les prononcer.


Article Premier.

Le plus horrible serment que la rage puisse inventer, sera prononcé, avant de procéder en aucune manière aux conventions des faits ; et la mort suivra de près la plus légère transgression...... Approuvé.


Art. II.

Ayant toujours eu pour le sang français une horreur invincible et dans lequel, moi, Reine