Page:Charnacé - Musique et Musiciens, vol2, 1874.djvu/353

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


être bien qu’en musique, ce n’est plus la même chose.

Il y a encore une autre circonstance qui me fait rêver. On m’assure que M. Joachim — dont l’ami M. J. Brahms espérait pour lui-même les meilleurs résultats de son retour à la mélodie des Lieder de Schubert — attend, pour la musique en général, la venue d’un nouveau Messie ! Peut-être aurait-il dû faire le sacrifice de cette espérance à ceux qui ont fait de lui un directeur d’école supérieure. En tous cas, je ne puis m’empêcher de lui dire : — Attention ! si, par hasard, ce Messie n’était autre que vous-même, prenez bien garde au moins à ne pas vous laisser crucifier par les Juifs !

R. Wagner