Page:Chronique d une ancienne ville royale Dourdan.djvu/371

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
355
STATISTIQUE SOMMAIRE DE LA VILLE ET DES CANTONS.
1800 4,176 fr. 39 c.
1810 3,917 28
1820 5,534 58
1830 7,542 98
1840 8,687 50
1850 14,698 67
1860 21,501 »
1870 36,765 91
Depuis 1860 :
Création de l’octroi, dont le produit net s’élève à 5,000 »
Augmentation des droits de permis de chasse[1] 300 »
Revenus du Parterre, acquis en 1863 3,500 »
Loyer de la gendarmerie 3,000 »
Impôt sur les chiens 1,300 »
Augmentation sur divers produits[2] 1,400 »
Les principales dépenses ordinaires portées au budget de 1869 sont :
Entretien des rues, etc. 5,000 fr.
Éclairage 3,400
Chemins vicinaux 6,000
Cantonniers 1,380
Instituteurs, frais d’école 8,130
Presbytère, cimetière, etc. 1,300
Fêtes publiques 800
Etc., etc.

Les dépenses, qui croissent, comme toujours, beaucoup plus rapidement que les recettes, forcent en général la ville de Dourdan à recourir à une imposition extraordinaire pour insuffisance de revenus. Le chiffre porté au budget de 1869 est de 4,728 fr. 31 c.

VALEUR VÉNALE ET PRIX DE FERMAGE PAR AN ET PAR HECTARE DES DIVERSES NATURES DE PROPRIÉTÉS.

 Valeur vénale. Taux moyen du fermage.
Terre labourable, 1re classe 4,000 fr. 100 fr.
2e classe 3,000 80
3e classe 1,200 45
Pré naturel, 1re classe 2,500 80
2e classe 1,800 55
3e classe 1,000 40
  1. Ils donnent 830 fr. au compte de 1868.
  2. La rétribution scolaire des garçons est de 2,945 fr. 75 c., au compte de 1868, et celle des filles, de 797 fr. 25 c. — Évaluation des prestations, 4,400 fr. — Places et marché, 6,000 fr. — Stationnement des voitures, 600 fr. — Attribution sur les patentes, 683 fr. 43 c. — Location des boucs, 751 fr. — Concessions au cimetière, 1,500 fr., etc.