Page:Claudel - La Messe là-bas, 1919.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Dans l’Amour qui est ma fin face à face, dans la Cause qui est la Vérité,

Là seulement je trouverai ma résidence.


Ce corps, il ne tient pas tellement à nous qu’il n’y ait moyen de le secouer !

Ce sang, les soldats de France sont là pour dire qu’il y a moyen de le répandre !

Ces choses pour nous éloigner de Vous si nous le voulons que Vous nous avez données,

Il y a moyen de Vous les rendre !