Page:Comeau - La vie et le sport sur la Côte Nord du Bas Saint-Laurent et du Golfe, 1945.djvu/138

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
134
LES LOUPS-MARINS ET LEUR CHASSE

se venger des dommages causés à leurs filets, ou quand on est à la recherche de spécimens pour les musées. J’en ai tué un il y a quelques années pour le Smithsonian Institute.

Le plus sûr moyen de les prendre est le camouflage ; on les attire près des battures en imitant leurs allures et leurs mugissements. Il faut employer du gros plomb ou la balle, et profiter d’une tempête ; c’est le meilleur temps. Avec ces procédés, il faut opérer avec grand soin, car ils ont l’odorat très fin. Quand le truc est bien exécuté, les loups-marins viendront sûrement sur la batture pour disputer la place aux occupants.

Leur couleur varie beaucoup suivant l’âge. Les adultes ont parfois tout le dos noir avec des taches moins foncées sur les flancs. Ceux de l’année sont jaunâtres avec des taches légèrement grisâtres sur les flancs et sur le dos.[1]

Le loup-marin mitré (Cystophora Cristala)

C’est le plus grand de nos loups-marins, d’après mes observations personnelles, et le monarque de la bande.

Malgré qu’on en rencontre des représentants en toutes saisons, dans le Saint-Laurent, le printemps est la saison durant laquelle il est en plus grande

  1. Depuis que ceci a été écrit, une femelle de grande taille de cette espèce a été tuée à la Baie des Anglais, à Manicouagan, le 16 octobre 1908. M. D. Malouin, qui l’a abattue, dit que le fœtus avait environ trois pieds de long, et que la mère mesurait huit pieds. Cette femelle a produit vingt-deux gallons d’huile, ce qui, à raison de douze livres de gras au gallon, donnerait 264 livres. En jugeant d’après les proportions ordinaires des loups-marins en bonne condition, on aurait donc 600 livres ou environ, comme poids total de l’animal. La peau que j’ai pu voir une semaine plus tard, était presque noire sur le dos ; celle du fœtus était d’un blanc jaunâtre.