Page:Conan - Si les Canadiennes le voulaient, 1886.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 49 —

Mme Dermant

Ces dames s’occupent bien de cela vraiment ! Elles ont d’autres soucis, et de si charmants petits mépris !

M. Vagemmes

Je suis toujours épouvanté quand je constate avec quelle légèreté triste et terrible, la plupart des femmes traitent les choses les plus augustes, les questions les plus graves de l’honneur.

Si on pouvait donc leur donner l’intelligence des grandes choses, les arracher à l’ensorcellement de la bagatelle !

Mais le moyen de l’espérer ? Pauvres petites filles, disait Eugénie de Guérin, pauvres petites filles, que vous êtes mal élevées !

Mme Dermant

Sachant cela, comment avez-vous le cœur de tant exiger ?

M. Vagemmes

J’aurais le cœur de tout exiger. Lorsque la patrie est en danger, on ne regarde ni à faire couler les larmes, ni à faire couler le sang.