Page:Conan - Silhouettes canadiennes, 1917.djvu/68

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Conan - Silhouettes canadiennes, 1917 (page 68 crop).jpg


LA VÉNÉRABLE
MARGUERITE BOURGEOYS



« L’héroïsme est le triomphe éclatant de l’âme sur sur la chair, c’est-à-dire sur la crainte : crainte de la pauvreté, de la souffrance, de la calomnie, de la maladie, de l’isolement, de la mort… L’héroïsme est la concentration éblouissante et glorieuse du courage. »


Lissue du procès de béatification de notre Sœur Bourgeoys n’est plus douteuse.

Le Canada aura bientôt la joie d’élever des autels à cette insigne bienfaitrice et de lui rendre un culte public. Nous en avons maintenant presque la certitude. Et, en attendant que Rome la proclame bienheureuse, on peut affirmer sans crainte que par son courage, par sa grandeur d’âme, l’humble femme a mérité les hommages du genre humain.

Une créature mortelle ne saurait avoir plus de force, de générosité, de dévouement.

Marguerite Bourgeoys appartient à cette élite dont le Christ se sert pour conquérir le monde. Elle a été chez nous