Page:Congres national d education physique et d education morale de l athlete - 1929.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 72 —
Le déjeuner officiel à l’Hôtel Royal

Dès 13 heures, un banquet est servi d’une manière remarquable sur l’une des terrasses de l’Hôtel Royal. Cinquante et quelques congressistes y participent.

Au dessert, M. W. Hirschy, président du C. O. S. salue la présence des hôtes les plus éminents et remercie encore les autorités lausannoises de leur accueil.

Puis M. de Coubertin, avec son aisance coutumière, prononce une allocution pleine d’optimisme : il se félicite de l’entente ébauchée entre le sport et la gymnastique, entente qu’il espère voir se consolider, car elle lui semble encore bien insuffisante. Il est enfantin de la part des sportifs de dénier la caractère éminemment sportif de maints exercices gymniques — et non moins aux gymnastes qui les exécutent de prétendre qu’ils ne font pas du sport avec tout ce que ce mot comporte d’aspirations à atteindre le maximum même au prix de l’effort excessif.

M. le colonel Sarrasin, au nom du Conseil fédéral, apporte le salut du chef du Département militaire, M. le colonel Scheurer, et remercie Lausanne, qui a la chance d’avoir pour syndic une homme aussi dévoué et compétent que M. Rosset.

M. de Blonay, vice-président du C. I. O., complimente les autorités du sportives du pays et remet à M. Schlegel, président de l’A. S. F. A., une photographie de la Coupe déposée au Musée olympique, témoignage des bons services rendus au sport par la puissante association suisse. M. Schlegel, président central de l’A. S. F. A., remercie en termes émus, M. Kaesch, délégué de la colonie suisse à Amsterdam, rappelle le plaisir que nos compatriotes ont eu lors des olympiades au succès de nos couleurs.

Enfin, M. le colonel Bauer, président de l’A. N. E. P. porte un toast à Lausanne et aux congressistes.


Les Championnats suisses de relais

Les participants ont assisté, dans l’après-midi, aux championnats suisses de relais de l’Association suisse de football et athlétisme, qui se disputaient au Stade de Vidy, très bien organisés par l’active section d’athlétisme du Stade de Lausanne. De nombreux congressistes visitèrent aussi les installations de la plage de Lausanne-Ouchy.