Page:Corréard, Savigny - Naufrage de la frégate La Méduse, 1821.djvu/499

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
493
SUR LA HOUILLÈRE DE BEAUJONC.

homme aussi simple, aussi doux, qu’il est courageux. Interrogé sur le motif qui a pu le déterminer à exposer ainsi sa femme et ses six enfans aux horreurs delà misère, il répond avec simplicité, la larme à l’œil : « Si j’avais eu le malheur d’abandonner mes ouït vriers, je n’oserais voir le jour. * Avez-vous eu part à la distribution des premiers secours du préfet ? « Non , je suis assez riche. # Oui, certes, homme généreux , tu es assez riche, tes vertus, ton fils, digne d’un tel père, et ta renommée ! Au moment où nous traçons ce dernier mot, nous recevons le Moniteur, qui nous apprend que, par son décret du ia mars, le plus grand comme le plus juste de tous les héros, a accordé la décoration de la Légion d’honneur et une pension à Hubert Goffin. A notre grand Empereur seul, il appartient de sentir que la récompense double de valeur lorsqu’elle n’est point attendue et encore moins sollicitée. C’est ainsi que le monarque dont le règne présentera à la postérité tous les hauts faits que l’imagination puisse concevoir, le montrera en même temps le protecteur, l’appréciateur de toutes les vertus.

Nous ne terminerons pas sans proclamer les noms de tous ceux qui ont montré tant de zèle dans cette circonstance, et plus particulièrement de ceux qui se sont le plus distingués, en secondant M. l’ingénieur Migneron.

Le conducteur des mines Malaise a constamment ■suivi les ouvriers pendant les travaux.