Page:Cosquin - Les Contes indiens et l’Occident, 1922.djvu/628

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ressemblances avec « La Tempête » de Shakspeare (commencement du xviie siècle) 
 85
b
Deux contes de Madagascar 
 91
Conclusion de cette première section 
 93

Section II. — 
L’épingle qui endort
 
§ 1. 
L’épingle qui endort et le thème de « Sneewittchen » 
 95
§ 2. 
L’épingle qui endort et le Prince en léthargie qu’il faut veiller 
 98
a
Le thème du « Prince en léthargie » et ses diverses introductions. — Première forme d’introduction. — Le thème de la « Princesse qui aime son père comme du sel. » — « Le roi Lear », de Shakspeare 
 103
  
Seconde forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — La prédiction menaçante de l’oiseau 
 108
  
Troisième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — Le thème du « Maître d’école ogre » 
 112
  
Quatrième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — La malchance 
 121
Excursus II. — 
Le fatalisme oriental dans des contes européens 
 126
  
1° Le Destin vaincu 
 136
  
2° Le destin individuel 
 138
  
Cinquième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie » 
 142
  
Sixième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — L’héroïne à la recherche du prince inconnu qu’elle veut délivrer 
 144
  
Septième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — L’héroïne à la recherche de l’époux disparu 
 149
  
Huitième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie » 
 153
b
Le dénouement des contes, du « Prince en léthargie ». — Les objets mystérieux et les plaintes de l’héroïne 
 154
§ 3. 
— a. Après l’épingle dans la chair, l’épingle dans les vêtements. — Le Libérateur endormi et la triple apparition de la princesse délivrée 
 161
b
Forme indienne romanesque, non merveilleuse, du thème du sommeil du héros et des apparitions de la princesse 
 169