éléments Wikidata

Livre:Cosquin - Les Contes indiens et l’Occident, 1922.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cosquin - Les Contes indiens et l’Occident, 1922.djvu
TitreLes Contes indiens et l’Occident
AuteurEmmanuel Cosquin Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie ancienne Honoré Champion ; Édouard Champion
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1922
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

- - - - - - np np np np np np 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 - - - - - - - - -


Deux Contes Maures. — La Princesse Sang-de-gazelle-sur-la neige 
 1
Rubis (Eliaqouta) 
 17
 17

Monographie A. — A. Le thème de la Captive alternativement morte et vivante 
 18
A bis. — Excursus I. La pantoufle de Cendrillon dans l’Inde 
 30

Monographie B. — L’épingle enchantée 
 58
Section I. — 
L’épingle qui métamorphose et la « Fiancée substituée »
 
§ 1. 
L’héroïne est métamorphosée au moyen de l’épingle par une ennemie, qui lui substitue la fausse fiancée.
 
a
Dans l’Inde 
 61
b
Hors de l’Inde 
 65
§ 1 bis
Les dons merveilleux de l’héroïne métamorphosée 
 68
§ 1 ter
Autre sous-thème de la « Fiancée substituée » 
 69
§ 2. 
L’héroïne est métamorphosée au moyen de l’épingle par la fausse fiancée elle-même 
 71
a
"Les trois oranges" ou « Les trois citrons ». — Contes oraux et conte du « Pentamerone » de Basile (première moitié du xviie siècle) 
 72
b
Un « conte dramatisé » de Carlo Gozzi (milieu du xviiie siècle) 
 76
§ 3. 
Le présent sous-thème de la « Fiancée substituée » combiné illogiquement avec un autre sous-thème qui n’a pas l’épingle enchantée 
 78
§ 4. 
Un épisode important des contes précédents transporté dans des contes de type différent.
 
a
Le thème de la « Fiancée oubliée ». — « Comédie de la belle Sidéa » d’Ayrer (fin du xvie siècle). — Ses ressemblances avec « La Tempête » de Shakspeare (commencement du xviie siècle) 
 85
b
Deux contes de Madagascar 
 91
Conclusion de cette première section 
 93

Section II. — 
L’épingle qui endort
 
§ 1. 
L’épingle qui endort et le thème de « Sneewittchen » 
 95
§ 2. 
L’épingle qui endort et le Prince en léthargie qu’il faut veiller 
 98
a
Le thème du « Prince en léthargie » et ses diverses introductions. — Première forme d’introduction. — Le thème de la « Princesse qui aime son père comme du sel. » — « Le roi Lear », de Shakspeare 
 103
  
Seconde forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — La prédiction menaçante de l’oiseau 
 108
  
Troisième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — Le thème du « Maître d’école ogre » 
 112
  
Quatrième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — La malchance 
 121
Excursus II. — 
Le fatalisme oriental dans des contes européens 
 126
  
1° Le Destin vaincu 
 136
  
2° Le destin individuel 
 138
  
Cinquième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie » 
 142
  
Sixième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — L’héroïne à la recherche du prince inconnu qu’elle veut délivrer 
 144
  
Septième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie ». — L’héroïne à la recherche de l’époux disparu 
 149
  
Huitième forme d’introduction au thème du « Prince en léthargie » 
 153
b
Le dénouement des contes, du « Prince en léthargie ». — Les objets mystérieux et les plaintes de l’héroïne 
 154
§ 3. 
— a. Après l’épingle dans la chair, l’épingle dans les vêtements. — Le Libérateur endormi et la triple apparition de la princesse délivrée 
 161
b
Forme indienne romanesque, non merveilleuse, du thème du sommeil du héros et des apparitions de la princesse 
 169
c
La forme romanesque et la forme héroïque du thème chez les prêcheurs bouddhistes 
 172
§ 4. 
Un dernier épisode de « l’Épingle qui endort ». — Réapparition de la forme féminine du thème. — La griffe du râkshasa.
 
I. 
Contes indiens (Dekkan et île de Ceylan). — L’épisode du chat 
 174
II. 
Un conte de la côte barbaresque (Tripoli). — Même thème général avec introduction différente. — Le chat 
 178
III. 
Contes européens. — Ressemblance plus spéciale avec le conte tripolitain. — Encore le chat 
 180
IIIa
Un conte finnois et un conte kabyle. — Explication d’un épisode inintelligible du conte tripolitain 
 184
IIIb
Contes européens présentant sous une forme altérée le type d’introduction du conte tripolitain. — Un « double » du chat 
 187
IIIc
Deux contes français inédits 
 190
IV. 
Le thème de « Sneewittchen » et l’épisode du chat 
 193
V. 
L’introduction des contes indiens (Dekkan et île de Ceylan) et les contes de l’Occident.
 
a
Forme étrange du thème en Asie-Mineure et à Blida. — Parallèle indien 
 196
b
Un curieux conte maure inédit de Blida. — Une légende indienne antérieure au ve siècle de notre ère. — Variante du thème du « Reflet dans l’eau ». Le thème de la « Ruse de la vieille » 
 198
c
Le conte de l’Asie-Mineure et son affinité avec le conte maure 
 203
d
Variantes du thème du « Reflet dans l’eau » 
 205
VI. 
La Belle au bois dormant 
 208
Excursus III. — 
Cannibalisme et folk-lore à propos d’un des contes précédents 
 208

Monographie C. — Le sang sur la neige 
 218
1. 
Premier groupe de variantes 
 224
2. 
Second groupe de variantes 
 226
3. 
Troisième groupe de variantes 
 229
La question d’origine 
 234

Monographie D. — L’Épouse-fée 
 246
Section I. — 
L’épouse-fée Rubis et le rubis lumineux 
 246
Première subdivision 
 247
Seconde subdivision 
 253

Monographie D. — Excursus IV. Le « Joyau du serpent » et l’Inde 
 256
Conclusion 
 281
Section II. — 
L’épouse-fée et l’enveloppe animale. — Première branche 
 281
Chapitre premier. 
L’ « Histoire du prince Ahmed et de la fée Pari-Banou » 
 282
Chapitre II. 
Nourounnihar 
 284
Chapitre III. 
Les contes de la famille de « Pari-Banou ».
 
a
Contes ayant à la fois l’introduction et le dénouement de « Pari-Banou » 
 289
b
Contes similaires avec autre introduction 
 293
c
Contes apparentés avec introduction et dénouement différents 
 296
Chapitre IV. 
Encore « Pari-Banou ». — L’agencement des éléments du conte arabe. — La rédaction de Galland et ses censeurs. — Burton et Mardrus 
 300
Section III. — 
L’épouse-fée et l’enveloppe animale. — Seconde branche 
 303
Section IV. — 
L’époux mystérieux 
 316
Chapitre premier. 
Les contes du type affaibli. — Comment se fait le mariage du héros.
 
1. 
Le « svayamvara » indien 
 317
2. 
Thèmes substitués au thème du « svayamvara ». — Le Tournoi, l’Ascension de la montagne de verre et le Saut vers le faîte 
 329
2 bis
Le conte indien du « Saut vers le faîte du palais » et son Introduction 
 333
2 ter
Un conte de l’Égypte des Pharaons 
 336
3. 
Forme particulière du « svayamvara » 
 338
Chapitre II. 
Contes du type non affaibli de « L’Époux mystérieux et l’enveloppe animale ».
 
1. 
Formes apparentées à celle du « svayamvara » 
 339
2. 
Autres formes du type pur 
 341
3. 
La « fable de Psyché » 
 344

Appendice à la Monographie D. — Deux vieux documents indiens. — Comment, dès avant le vie siècle de notre ère, les Bouddhistes indiens manipulaient les contes traditionnels du pays 
 346
Chapitre I. 
Le premier des deux contes sino-indiens 
 347
Chapitre II. 
Le second conte sino-indien.
 
§ 1. 
Un épisode d’un poème de « Tristan et Iseult » du xiie siècle 
 351
§ 2. 
Un conte juif du xiiie siècle 
 356
§ 3. 
Contes européens actuels 
 358
§ 4. 
Le conte sino-indien de la « Fille du Nâga » 
 362
§ 5. 
À travers les airs et au courant de l’eau 
 365
§ 6. 
Comment s’est déformé un thème folklorique. — Tristan, Johanan et la Belle aux cheveux d’or 
 369
§ 7. 
Le thème de la « Dispute au sujet des objets merveilleux » 
 371
Subdivision A. 
Les objets merveilleux aident le héros à conquérir la main d’une femme inconnue.
 
A1
Combinaison du thème de la « Dispute au sujet des objets merveilleux » avec une forme incomplète du thème général 
 373
A2
Combinaison du thème de la « Dispute » avec le thème général complet et avec un élément du thème du « Langage des animaux » 
 374
A3
Supplément à la Monographie C « Le sang sur la neige » 
 380
A4
Combinaison du thème de la « Dispute » avec le thème de la « Princesse hypnotisée » 
 381
A5
Le thème de la « Princesse hypnotisée » 
 381
Subdivision B. 
Les objets merveilleux aident le héros à reconquérir sa propre femme 
 390
Monographies complémentaires au sujet d’épisodes introduits dans certains contes apparentés au conte maure de « Rubis ».
Monographie E. — Le métier du père 
 395
Monographie F. — Le Message aux ancêtres 
 405
Monographie G. — Le Cheval au manteau de peaux de buffles 
 417
Groupe de Monographies H.
 
Le Mangeur de cent bœufs et le thème des « Personnages aux dons surhumains » 
 427
Notre point de départ 
 428
Première partie. — Les « Doués » au service du héros ou en consortium
 
Chapitre I. 
La rencontre des « doués ». — Le dialogue caractéristique des contes de l’Archipel revient dans divers contes de l’Orient, de l’Occident et de l’Inde 
 431
Chapitre II. 
La substitution des « doués » au héros dans l’exécution des tâches. — Essais divers pour écarter les difficultés au point de vue de la vraisemblance 
 434
Chapitre III. 
« Maison de fer » et « château de fer ». — Inde et Europe 
 439
Chapitre IV. 
Autres épreuves que celle du feu 
 441
Chapitre V. 
Déformations bizarres de certains types de « doués ». — Découverte de types non altérés 
 443
Chapitre VI. 
Un Consortium entre le héros et ses compagnons 
 446
Chapitre VII. 
Consortium entre frères proprement dits. — Un élément nouveau : La complète ressemblance physique de tous les « doués » 
 447
Chapitre VIII. 
L’élément de la ressemblance introduit dans le thème des « doués », auxiliaires du héros. La vraisemblance dans l’invraisemblable 
 450
Seconde partie. — 
Thèmes divers auxquels s’associe le thème des « Doués » 
 452
Monographie H2. — Le thème du Vaisseau qui va sur terre et sur mer.
 
Chapitre premier. 
Premier sous-thème. — Le vaisseau merveilleux, demandé par un roi comme instrument de délivrance de sa fille captive.
 
1. — 
Combinaison avec le thème des « Doués » 
 452
2. — 
Combinaison avec le thème des Possesseurs d’arts magiques 
 455
Chapitre II. 
Second sous-thème. — Le vaisseau merveilleux demandé par un roi comme simple objet de curiosité 
 455
1. — 
Le second sous-thème, non associé au thème des « Doués » 
 456
2. — 
Le second sous-thème, associé au thème des « Doués » 
 456
3. — 
Le second sous-thème, associé au thème des « Objets merveilleux » 
 458
Chapitre III. 
Troisième sous-thème. — Le vaisseau merveilleux, demandé par un roi avec l’arrière-pensée qu’on ne pourra le lui procurer 
 459
1. — 
Contes européens 
 460
2. — 
Un conte maure inédit de Blida 
 461

Le Ihèine du « Rêve du jeune garçon » et le thème des « Doués » 471

Monographie W. — Le thème de « la Dette réclamée à un roi » et de (( la Promesse royale rachetée » et le thème des (( Doués » 474

Chapitre I. Le thème de la « Dette réclamée » 474

Chapitre IL Le thème de la « Promesse royale rachetée » 478

Monographie H*. — La « Canne de fer » 482

Appendice à la Monographie H*. — Les deux moutons et la chute dans le monde inférieur 486

Excursus V. Le (( Cendrillon » masculin 494

Chapitre L Le « Cendrillon masculin du type du conte turc. a 495

b 497

c 498

Chapitre IL Autres types, du conte du « Cendrillon » masculin 499

Excursus VI. Cendrillon sur la tombe de sa mère 503

Chapitre I. Comment la défunte mère de Cendrillon secourt sa fille. — Modifications et obscurcissements de l ’idée première 504

Chapitre IL La mère, sous une transformation, secourt sa fille avant et après sa mort. — Etranges contes turc et serbo-bulgare 505

Chapitre III. L’introduction du conte serbo-builgare et l’introduction du thème de « Dame Holle » 509

Chapitre IV. Le thème, et non plus seulement l’introduc• lion, de « Dame Holle » associé au thème de Cendrillon 510

Chapitre V. Un petit conte cachemirien et les thèmes folk’loriquesi dont il fait connaître l’existence dans l’Inde 513

Appendice à V Excursus VI.

Appendice L Les thèmes folkloriques du conte cacheaiirien, dans leur rapport avec la migration des contes indiens vers l’Occident (suite).

a. La corne d’abondance. — Jacques Grimm et la « corne de salut » 517

b. L’œil unique et les trois yeux 520

c. L’Inde et l’animal secourable, transformation de la mère 520 Appendice II. Une variante de « Cendrillon » et un épisode de « Dame Holle » 521

a. Le tlième de « Dame Ilolle ». — L'épisode du « Service rendu à des animaux ou autres êtres » s'unit-il intimement à ce thème ? 522

b. Contes dans lesquels l'épisode du « Service rendu à des animaux ou autres êtres » fait partie intégrante du récit. — Combinaison peu naturelle avec le tlième de « Dame Holle » 523

c. Notre épisode dans une variante bien construite, apparentée à <( Dame Holle ». — Deux petits contes indiens 526

Monographie lis. — Le thème de la « Peau du pou » 529

Chapitre I. Le thème de la « Peau du pou » et le thème des c( Doués ».

a. 530

b. 532

Chapitre IL Le thème de la « Peau du pou » associé à des thèmes autres que le thème des u Doués » et que le thème de « La Captive délivrée ».

Première section. — i. Conte arabe d'Egypte 534

2. Conte sicilien ^ 535

3. Conte Maure de Blida 536

Observations sur les contes i, 2 et 3 538

II. Conte turc de Constantinople 544

5. Conte basque de Saint-Jean-de-Luz 545

Seconde section. — 6. Conte indien de la côte occidentale 547

7, 8, 9. Conte portugais de Coimbre. — Conte italien ' des Abruzzes. — Conte français du Poitou 548

Troisième section. — 10. Conte suisse (partie française du Valais) 552

11. Conte croate 555

12. Conte danois 556

Monographie H*. — Le thème de la « Captive délivrée » et le thème des « Personnages extraordinaires » 557

Première branche. — La Captive délivrée et les Personnages à dons naturels extraordinaires.

Chapitre I. Les Sept Frères.

a. Le rôle des divers personnages 559 b. L’épisode du « beau costume » 562

c. Comment certains contes ai rivent à parfaire le nombre de sept « doués » 564

d. Le (( soulier lancé au bout du monde » 566

Chapitre IL Les sept Frères dans un conte judéo-allemand du commencement du xvn" siècle 568

Chapitre IIL Le conte russe des a Sept Siméons » 569

1. Deux versions des « Sept Siméons » 570

2. Le conte des Sept Siméons commenté par Benfey 572

3. Deux des Sept Siméons en Extrême-Orient 575

Appendice aux « Sept Siméons ». — L’enlèvement de la tsarevna 577

Chapitre L a. Un thème étrange, foncièrement hindou, importé en pays européens 578

b. Second type hindou 582

Chapitre IL Un prétendu conte du crû, chez les nègres de l ’Afrique du Sud 583

Seconde branche. — La Captive délivrée et les Personnages à talents extraordinaires.

Chapitre L — En Occident.

Section L Cqjites italiens du xvi° siècle et d’auparavant. 586

Section IL Contes populaires actuels 589

Chapitre IL — En Orient.

a. Les personnages extraordinaires délivrent une jeune fille enlevée, mais non encore captive 597

b. Les personnages extraordinaires délivrent une captive 598

c. Les trois prétendants et la jeune, fille délivrée, non de captivité, mais des étreintes de la mort 600

d. Encore des captives orientales délivrées 603

e. Ce que donne la juxtaposition des deux types indiens a et b 605

La Dispute entre les libérateurs de la Captive 607

Hérodote et l’enlèvement d’Io 612

IMPRI&IEIUE NOUTEU.B G. CLOUZOT