Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
47
le tir au vol

que découverte. Cela ne vaudrait peut-être pas d’inscrire le tir an vol tout seul parmi les exercices utilitaires ; mais du moment que l’on y inscrit le tir à la cible, pourquoi négliger l’autre ?

L’installation en est simple ; sans atteindre à la perfection réalisée par l’école de Malden près de Londres, où le chasseur artificiel peut faire près de cinq cents mètres en abattant plus de vingt-cinq pièces qui se lèvent à l’improviste de chacun des fourrés au milieu desquels il avance, rien de plus facile que de dissimuler les ficelles à l’aide desquelles le jet se produit et de les tirer derrière le chasseur et à son insu. Aucune leçon ne vaut celle-là.

Ce serait, à moins de dispositions spéciales, perdre son temps que de s’exercer à tirer au vol de la main gauche ; à la cible, on se bornera à en faire l’essai avec le fusil mais, avec le revolver, il est fort utile de s’y exercer quelque peu.

Nous avons déjà mentionné le tir à l’arc ; il n’y a pas à y insister. Ce n’est plus qu’une distraction, fort intéressante et recommandable assurément, mais ne pouvant prendre un rang sérieux parmi les exercices de défense.