Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume III.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
17
avant-propos

fier et que la pratique de la simple tolérance conduirait à une redoutable léthargie.

Telle est la pensée fondamentale dont s’inspire ce petit livre. Il va de soi qu’il n’a rien d’un traité didactique et se borne à assembler des réflexions et des suggestions propres à créer ou à fortifier la conviction du lecteur. Aussi bien la doctrine du Respect mutuel ne pourra jamais être codifiée. On ne pourra ni la condenser en préceptes précis ni l’appuyer sur des sanctions. C’est un état d’esprit à répandre, ce n’est pas une législation à promulguer. Le livre est fait à l’image de la doctrine.