Page:Démosthène - Œuvres complètes, Auger, 1820, tome 4.djvu/527

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
501
NOTES.


gouvernement d'Athènes devint démocratique. — Pandion, roi d'Athènes. Personne n'ignore ce que dit la fable de Procné, de Philomèle et de Térée.

[8] Léocores, filles de Léos, citoyen d'Athènes, qui, dans un temps de calamité publique j avait dévoué ses trois filhs pour le salut de la pa trie. — Acamas, fils de Thésée et d'Éthra. Il était au siège de Troie, et fut un de ceux qui s'enfermèrent dans le cheval de bois.

[9] Cadmus, un des premiers rois de Thèbcs. — Un dieu. Ce dieu était Baccbus.

[10] Cécrops, premier roi d'Athènes. Je n'ai point vu ailleurs cette particularité, qu'il passait pour avoir été en même temps homme et dragon. [ Il n'y a pourtant rien de plus connu. Que ne consultait il MeursiuSjDf Régie. Atb. 1. c. 8.' Note de l'éditeur '\. — Alope, fille de Cercyon ; elle eut Ilippothoon de son commerce avec Neptune. — On sait qu'A jax, ayant disputé à Ulysse les armes d'Achille, ne put sur vivre à la honte de voir ces armes adjugées à son rivaL — La fable ne dit pas de qui Hercule avait eu le fils nommé ici Aotiochus.

[il] Cicéron, dans sa harangue Pro lege Manilid, applique cette pensée à Lucullus, qui, après de brillans succès, avait éprouvé quelques revers : Ita res a L. Lucullo summo vira est administrata, vt initia ilia gesiaruTn rerum magna alque frœdara, non felicitati ejus, scd virtuti ; 4uee autem extrema tjuœ nuper acciderunt, non eiUpai, scd fortunœ tribuenda sint. (Note de l'éditeur.)




FIN DU QUATRIÈME VOLUME.