Page:D’Esparbès - Le Roi (1910).djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

INTRODUCTION


La Poésie Épique


L’acte d’un homme qui, abdiquant sa personnalité, se sacrifie à une volonté plus générale que la sienne ; les phénomènes généraux de la vie des armées, des foules, des peuples ; les phénomènes généraux de la nature, comme les tempêtes, l’éruption des volcans, les phases de la création, le mouvement des astres, toutes ces choses sont des sujets épiques.


Le Roi


La notion de Roi est donc une idée épique. Mais la poésie épique étant la poésie des phénomènes généraux du monde, pour que l’idée de Roi constitue un sujet essentiellement épique, il faut que ce roi soit un Roi d’Action ayant un objectif général.