Page:Daubié - L'émancipation de la femme, 1871.pdf/40

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
41
L’ÉMANCIPATION DE LA FEMME

pédagogiques et des méthodes défectueuses, réclame tout d’abord une bonne direction pour les aspirantes institutrices, et, par conséquent, la création d’écoles normales auxquelles je consacrerai un partie de celle étude.



LE VOTE DES FEMMES EN ANGLETERRE[1].


DISCOURS DE M. LE PROFESSEUR CAIRNES


Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs,


Après le discours de M. J. Stuart-Mill, ma tâche heureusement devient facile. Une particularité du mouvement actuel, c’est que, bien qu’il soit politique, son but principal et, en tout cas, ses résultats les plus importants sont plutôt moraux et sociaux que politiques. Je suis loin de dénier que les franchises électorales des femmes ne puissent donner d’importants résultats législatifs ; mais je pense que nous ne rendrions pas justice à notre cause si nous permettions que la plupart des arguments employés en sa faveur eussent en vue cette classe de considérations ; les considérations vraiment importantes sur ce sujet, celles qui déterminent en réalité un peuple réfléchi, soit qu’il veuille appuyer ce mouvement ou s’y opposer, ce n’est pas l’attente de résultats politiques, salutaires ou non ce sont des prévisions comme celles de l’effet probable que l’extension du suffrage aux femmes aurait sur leur caractère personnel, et, par ce caractère, sur les attributions diverses de la vie où elles ont une si grande influence. On

  1. Rapport d’un meeting tenu à Londres par la Société nationale pour le suffrage des femmes.