Page:Daudet - Les Amoureuses, Charpentier, 1908.djvu/173

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Le Chaperon-Rouge

Dame ! on le dit.


L’homme de lettres

Non ! c’est impossible ; je rêve les yeux ouverts. ? Vite un peu d’eau bénite ; vite un signe de croix, que je chasse cette vision du diable.


Le Chaperon-Rouge

En voilà bien d’une autre à présent !


L’homme de lettres

Vade retro, Satanas. Tu es le démon de la paresse, le démon de l’insouciance, le démon de l’imprévoyance. Vade rétro, m’entends-tu ? Oh ! je te connais bien, tu es notre ennemi le plus terrible. Va-t’en, pourvoyeuse d’hôpital ; va-t’en, succube d’enfer. Qu’as-tu fait de Malfilàtre ? Qu’as-tu fait d’Hégésippe et de Gustave Planche, et de ce pauvre Gérard ? Qu’aurais-tu fait de Lamartine ?