Page:Daudet - Les Amoureuses, Charpentier, 1908.djvu/198

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


à l’hôpital ; je préfère me noyer. J’aime les romans qui finissent mal. (Il se jette dans le puits.)


Polonius

, gravement.

Voilà le sort des fous et des imprévoyants, du Chaperon-Rouge et des siens, Avis au public. (Ils sortent.)


FIN