Page:Daveluy – Bruges, ses monuments et ses tableaux, 1855.pdf/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche