Page:Daveluy - Le mariage de Josephte Précourt, paru dans Oiseau Bleu, 1939-1940.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Authier à mon ami Berthelot, dès demain. Ce sera mieux qu’une lettre, il me semble, Nelson.

— Sans aucun doute.

— Mais j’y pense, reprit encore La Fontaine, le jeune député de Verchères, Georges-Étienne Cartier se cherche, lui, non un clerc, mais un remplaçant, ou plutôt, il voudrait trouver un tout jeune avocat peu exigeant en fait d’émoluments, qui voudrait aider au bureau, à son frère Como. Il ne peut plus guère fréquenter son étude, vous le comprenez, durant la session. La clientèle se plaint ou quitte. Est-ce que votre petit protégé ne devrait pas frapper là aussi. La rémunération de services sera tout de même plus forte qu’à mon bureau d’hier.

— M. le premier, nous connaissons cette demande des frères Cartier. D’ailleurs, Des Rivières recommande Michel à la fois à Georges-Étienne Cartier et à moi. Mais voilà…

— Qu’y a-t-il ?

— Michel, répondez vous-même, dit Nelson, en se levant pour prendre congé. Huit heures sonnaient.

— M. le premier, fit le jeune homme avec un enthousiasme à peine contenu, rien ne vaut pour moi l’étude où vous paraissez encore assez souvent, m’a-t-on dit.

— Alors, remarqua en souriant La Fontaine,