Page:Daveluy - Michel et Josephte dans la tourmente, paru dans Oiseau Bleu, 1938-1939.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Et le médecin s’inclinant, disparut à la hâte, laissant M. Perrault tout déconfit en présence de cette franchise impitoyable… et inqualifiable, lui semblait-il.

Un quart d’heure plus tard, M. Perrault déjeunait seul, il l’avait exigé ; puis s’enfermait dans sa chambre, recommandant à Mélanie de ne le déranger sous aucun prétexte. Il prendrait des nouvelles… de la malade, le midi, au repas, ayant un rendez-vous d’affaires important, qui le retiendrait toute la matinée au dehors.