Page:De Banville - Odes Funambulesques.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


La dame verte.
                                          J’ai chaud aux joues.

                   Le triangle égaré.

Ktsin !

               La clarinette retardataire.
         Trum !

                   Le notaire ventru.
                Bibiche, c’est le morceau que tu joues
Sur ton piano.

                      Premier cou.
                  Ça !

                        L’avoué.
                          J’ai dit à Ducluzeau
Ce que c’est que l’affaire.

                M. Arnoux sur le théâtre.
                             Hou ! hou !

             Chœur de femmes sur la scène.
                                       « Toi que l’oiseau !... »

                                *