Page:De Banville - Odes Funambulesques.djvu/179

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



 
Les soirs qu’au Vaudeville, en ce moment sauvé,
      On donne une première
Représentation ; quand le gaz relevé
      Couvre tout de lumière ;

Et, pour mieux éblouir de feux les vils troupeaux
      Aux faces inconnues,
Quand, les littérateurs déposant leurs chapeaux,
      On voit leurs têtes nues ;

Chez tous ces rois à qui la notoriété
      Enseigne ses allures,
Oh ! quel spectacle étrange en sa variété
      Offrent les chevelures !