Page:De Banville - Odes Funambulesques.djvu/381

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée




Du temps que le maréchal Bugeaud poursuivait vainement Abd-elKader, page 181. ― Il faut avoir vécu sous Louis-Philippe pour se rappeler à quel point, chaque jour, le maréchal Bugeaud prenait peu Abd-el-Kader ! Cela avait fini par ressembler à une poursuite de féerie.


Age de M. Paulin Limayrac, page 182. ― M. Paulin Limayrac avait beaucoup plus de huit ans, mais il semblait avoir huit ans à cause de sa petite taille, pareille à celle de M. Louis Blanc, et de son visage rasé. Je me souviens de l’avoir vu attaché à son cordon de commandeur de l’ordre des Saints Maurice et Lazare, certainement plus grand que lui.


Bilboquet, page 183. ― Élève de Voltaire ! page 184. ― Dans la seule farce moderne, je veux dire dans Les Saltimbanques de Dumersan et Varin, Bilboquet et le jeune Sosthènes échangent le dialogue suivant : « Quel talent as-tu ?... ― Je joue un peu du violon ! ― Un peu, ce n’est guère. Es-tu de la force de Paganini ? ― Je ne sais pas où il demeure. ― Ç