Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/351

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pourpoint, loqueteux & dépenaillés, voire sans linge ; tandis qu’elles engraiſſent de leurs dépouilles ? Où eſt le sang rouge & limpide qui courait dans leurs veines ? C’eſt jus de poireau maintenant. Ou bien, pour jouir de leurs doux & mignons corps, ne se battent-ils point au couteau, à la dague, à l’épée sans miſéricorde ? Les cadavres emportés, blêmes & saignants, sont des cadavres de pauvres affolés d’amour. Quand le père gronde & demeure siniſtre sur son siège, que ses cheveux blancs semblent plus blancs & plus raides, que de ses yeux secs, où brûle le chagrin de la perte de l’enfant, les larmes ne veulent point sortir ; que la mère, silencieuſe & blême comme une morte, pleure comme si elle ne voyait plus devant elle que ce qu’il y a de douleurs en ce monde, qui fait couler ses larmes ? Les filles-folles qui n’aiment qu’elles & l’argent, & tiennent le monde penſant, travaillant, philoſophant, attaché au bout de leur ceinture dorée. Oui, c’eſt là que sont les sept & nous irons, Lamme, chez les filles. Ta femme y eſt peut-être ; ce sera double coup de filet.

— Je le veux, dit Lamme.

On était pour lors en juin, vers la fin de l’été, quand le soleil déjà rouſſit les feuilles des marronniers, que les oiſelets chantent dans les arbres & qu’il n’eſt ciron si petit qui ne suſurre d’aiſe d’avoir si chaud dans l’herbe.

Lamme errait à côté d’Ulenſpiegel par les rues d’Anvers, baiſſant la tête & traînant son corps comme une maiſon.

— Lamme, dit Ulenſpiegel, tu braſſes mélancolie ; ne sais-tu donc point que rien ne fait plus mal à la peau ; si tu perſistes en ton chagrin, tu la perdras par bandes. Et ce sera une belle parole à entendre quand on dira de toi : Lamme le pelé.

— J’ai faim, dit Lamme.

— Viens manger, dit Ulenſpiegel.

Et ils allèrent enſemble aux Vieux-Degrés, où ils mangèrent des choeſels & burent de la dobbel-kuit tant qu’ils en purent porter.

Et Lamme ne pleurait plus.

Et Ulenſpiegel diſait :

— Bénie soit la bonne bière qui te fait l’âme tout enſoleillée ! Tu ris & secoues ta bedaine. Que j’aime à te voir, danſe de tripes joyeuſes !

— Mon fils, dit Lamme, elles danſeraient bien davantage si j’avais le bonheur de retrouver ma femme.

— Allons la chercher, dit Ulenſpiegel.

Ils vinrent ainſi dans le quartier du Bas-Eſcaut.