Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/357

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Lamme alors conſidérant la fillette, dit : — Je te vois fraîche, embaumée, ton épaule sortant de ta robe comme une grande feuille de roſe blanche. Je ne veux point que cette belle peau, sous laquelle le sang coule si jeune, souffre sous le fouet, ni que ces yeux clairs du feu de jeuneſſe pleurent à cauſe de la douleur des coups, ni que le froid de la priſon faſſe friſſonner ton corps de fée d’amour. Doncques, j’aime mieux te choiſir que de te savoir battue.

La fillette l’amena. Ainſi pécha-t-il, comme il fit toute sa vie, par bonté d’âme.

Cependant Ulenſpiegel & une grande belle fille brune aux cheveux crespelés se tenaient debout l’un devant l’autre. La fille, sans mot dire, regardait, coquetant, Ulenſpiegel & semblait ne vouloir point de lui.

— Aime-moi, diſait-il.

— T’aimer, dit-elle, fol ami qui n’en veut qu’à tes heures ?

Ulenſpiegel répondit : — L’oiſeau qui paſſe au-deſſus de ta tête chante sa chanſon & s’envole. Ainſi de moi, doux cœur : veux-tu que nous chantions enſemble ?

— Oui, dit-elle, chanſon de rire & de larmes.

Et la fille se jeta au cou d’Ulenſpiegel.

Soudain, comme tous deux se pâmaient d’aiſe au bras de leurs mignonnes, voilà que pénètrent en la maiſon, au son d’un fifre & d’un tambour, & s’entre-bouſculant, preſſant, chantant, sifflant, criant, hurlant, vociférant, une joyeuſe compagnie de meeſevangers, qui sont à Anvers les preneurs de méſanges. Ils portaient des sacs & des cages tout pleins de ces petits oiſeaux, & les hiboux qui les y avaient aidés écarquillaient leurs yeux dorés à la lumière.

Les meeſevangers étaient bien dix, tous rouges, enflés de vin & de cervoiſe, portant le chef branlant, traînant leurs jambes flageolantes & criant d’une voix si rauque & si caſſée, qu’il semblait aux filles peureuſes entendre plutôt des fauves en bois que des hommes en un logis.

Cependant, comme elles ne ceſſaient de dire, parlant seules toutes enſemble : « Je veux qui j’aime. — À qui nous plaît nous sommes. Demain aux riches de florins ! Aujourd’hui aux riches d’amour ! » les meeſevangers répondirent : « Florins nous avons, amour pareillement ; à nous donc les folles filles. Qui recule eſt chapon. Celles-ci sont méſanges, nous sommes chaſſeurs. À la reſcouſſe ! Brabant au bon duc ! »

Mais les femmes diſaient, ricaſſant : « Fi ! les laids muſeaux qui nous