Page:De Saumery - Les délices du Pais de Liége, Tome I, 1738.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
91
du Pais de Liége.

SITUATION
De la Ville de Liége.


CEtte Ville, comme on la voit dans le Plan ci-joint, eſt bâtie entre deux Montagnes, dont le Valon eſt arroſé des eaux de la Meuſe. Ces Montagnes ſont diſtantes d’une lieuë l’une de l’autre. La plus élevée qui est au Nord, & ſur laquelle eſt placée la Citadelle, ſe nomme la Montagne de ſainte Valburge, & l’autre qui eſt à l’Orient, & qui ſert, pour ainsi dire, de piédeſtal à la Chartreuſe, est nommée le Mont-Cornillon. On la diviſe communément en ancienne ou haute Ville, & en nouvelle ou basſſe Ville. Celle-ci eſt encore diviſée en deux quartiers, celui de l’Ile, & celui d’Outre-Meuſe. La Ville haute eſt bâtie ſur la pente de la Montagne de ſainte Valburge, dont elle ocupe preſque la moitié. Elle s’étend au Midi juſqu’au rivage d’un des bras de la Meuſe qui la ſépare du Quartier de l’Ile. Elle eſt bornée au Levant par le grand lit de la Meuſe, qui la ſépare du Quartier d’Outre-Meuſe.

Le premier de ces Quartiers ſe nomme le Quartier de l’Ile, parce que ſon terrein qui forme un Angle, partage la Meuſe en deux bras, dont le plus gros lave, au Midi, les Murs de ce Quartier, & le ſépare du Quartier d’Outre-Meuſe ; tandis que l’autre bras moins conſidérable les baigne au Couchant & au Nord, & les ſépare de la Ville haute. Ces deux bras ſe rejoignant à la pointe de l’Ile, ne coulent plus que dans un ſeul lit entre la Ville haute & le Quartier d’Outre-Meuſe, qui n’eſt qu’une Preſqu’ile formée par ce bras de la Meuſe, qui arroſe au Couchant les Murs du Quartier de l’Ille. Ce Quartier eſt ſéparé, au Nord, de la Ville haute par la Riviére entiére, & la Riviére d’Ourte avant de ſe décharger dans la Meuſe, lui coupe la campagne ; de ſorte qu’il ne tient au Continent que du côté du Midi.