Page:De l'État des nègres relativement à la prospérité des colonies françaises et de leur métropole Discours aux représentants de la nation, 1789.djvu/23

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
(17)

Ils ont conjuré la guerre civile ;

Et qui peut méconnoître à ceci, Messieurs, la main des éternels ennemis de la France ?

Où s’eſt formée cette ſociété ? à Londres.

Qui ſont ſes premiers fondateurs en France ?

Des perſonnages penſionnés par le Cabinet de Londres.

Quels ſont les Orateurs qu’ils emploient ?…

Je m’arrête ici.

Il nous convient, Messieurs, de deſcendre dans la profondeur des intentions de l’Angleterre & de les analyſer.

Quel eſt l’intérêt de cette Puiſſance, Messieurs ?

Il eſt de ſuſciter ténébreuſement la diviſion de la France ;

Il eſt de la dépouiller de ſes poſſeſſions extérieures, de lui faire perdre la force du grand enſemble de la plus belle Monarchie de l’Europe ;

Il eſt enfin d’exciter la guerre civile dans le Royaume.

Son intérêt eſt de faire paſſer ſecrettement dans tous les États de l’Europe, par des émiſſaires adroits & éloquens, les mêmes plans, les mêmes diſcordes ſous le voile de l’humanité, de la liberté.

L’Angleterre reſteroit alors la ſeule grande Puiſſance exiſtante en ſon entier dans toute l’Europe.

Elle ſeule pourroit entretenir une marine formidable.