Page:Defoe - Robinson Crusoé, Borel et Varenne, 1836, tome 1.djvu/187

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


une salle d’ombrage assez touffue et assez épaisse pour loger dessous durant toute la saison sèche.

Ceci me détermina à couper encore d’autres pieux pour me faire, semblable à celle-ci, une haie en demi-cercle autour de ma muraille, j’entends celle de ma première demeure ; j’exécutai donc ce projet, et je plantai un double rang de ces arbres ou de ces pieux à la distance de huit verges de mon ancienne palissade. Ils poussèrent aussitôt, et formèrent un beau couvert pour mon habitation ; plus tard ils me servirent aussi de défense, comme je le dirai en son lieu.

J’avais reconnu alors que les saisons de l’année pouvaient en général se diviser, non en été et en hiver, comme en Europe, mais en temps de pluie et de sécheresse, qui généralement se succèdent ainsi :

Moitié de Février,
Mars,
Moitié d’Avril :

Pluie, le soleil étant dans ou proche l’équinoxe.

Moitié d’Avril,
Mai,
Juin,
Juillet,
Moitié d’Août :

Sécheresse, le soleil étant alors au Nord de la ligne.

Moitié d’Août,
Septembre,
Moitié d’Octobre :

Pluie, le soleil étant revenu.

Moitié d’Octobre,
Novembre,
Décembre,
Janvier,
Moitié de Février :

Sécheresse, le soleil étant au Sud de la ligne.