Page:Deprez - Petit cours d'histoire de Belgique, 1916.djvu/167

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 165 —

la refusa et le baron Surlet de Chokier fut nommé provisoirement régent du pays.

Le 4 juin 1831, le congrès élut roi le prince Léopold de Saxe-Cobourg, par 152 voix sur 196 votants.



CHAPITRE II

Léopold Ier (1831-1865).


1. Sa jeunesse. — Léopold Ier naquit à Cobourg, en 1790. Engagé dans l’armée russe, il prit part à diverses campagnes contre Napoléon, et s’éleva au grade de général de cavalerie. En 1814, il entrait à Paris avec les alliés.

Son mariage avec, la princesse Charlotte d’Angleterre le rendit héritier présomptif de la couronne anglaise (1816). Mais il perdit son épouse l’année suivante.

2. Son élection. — Après avoir noblement refusé le trône de Grèce en 1830, il fut élu roi des Belges le 4 juin 1831, et solennellement inauguré à Bruxelles, le 21 juillet de la même année.

3. Campagne de 1831. — Le Ier août, au milieu des fêtes données à Liège en son honneur, le roi apprit soudain que le prince d’Orange passait la frontière avec 80.000 hommes. Il prit aussitôt le commandement des volontaires. Mais l’infériorité numérique de notre armée et la conduite équivoque du général Daine permirent aux agresseurs de pénétrer jusqu’à Louvain. Le roi leur livra bataille devant cette ville avec une poignée d’hommes, en attendant l’arrivée d’une armée française, qui contraignit les Hollandais à la retraite.

À la suite de ces événements, la conférence de Londres, modifiant ses dispositions premières, y