Page:Descartes - Œuvres, éd. Adam et Tannery, XII.djvu/607

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


APPENDICE

I.
Lieu de naissance.
Page 6, note a.


Pierre Borel, qui avait fait naître d’abord Descartes à Châtellerault, se corrige ainsi lui-même à la fin de son opuscule : « Addendum cenſuimus circa patriam Carteſij, quôd quidam exiſtimant non in ipſo Caſtro Eraldi natum fuiſſe, ſed Hagæ Turonum iuxta Caſtrum illud. » (Carteſi Vita, 1656, pag. 43.)

Châtellerault reste la ville natale du père de notre philosophe, Joachim Descartes, dont l’acte de baptême (et aussi de naissance), à la date du « jeudy, 2Me jour de Decembre 1563 », a été publié pour la première fois par Alfred Barbier, en addition (p. 202) à son volume sur Les Origines Châtelleraudaises de la Famille Descartes. (Poitiers, 1897, in-8, pp. 202.)

À son retour d’Italie, Descartes vint un moment à Châtellerault. Une procuration, donnée par lui à Jehan Coutant, est datée de là, le 27 juillet 1625. (A. Barbier, loc. cit., p. 166.) Notons les termes employés : « René Deſcartes, eſcuier, ſieur du Perron, eſtant & demourant de preſent en ceſte ville de Chaſtellerault, logé au logis de Sainct André. » Et plus loin : « faict & paſſé aud. Chaftellerault, en l’hoſtellerie où pend pour enſeigne Sainct André. » Descartes n’était donc point descendu dans la maison de son père (laquelle était peut-être louée à une autre famille). Le 12 août suivant, Coutant loua, pour cinq années, à deux fermiers diverses maisons et métairies de René Descartes. Celui-ci était sans doute reparti déjà. Mais le 24 juillet, il était déjà probablement arrivé : il conviendrait donc de dater la lettre mentionnée au t. I, p. 4-5, le 24 juillet 1625, non pas de Poitiers, mais de Châtellerault.