Page:Desmoulins - Satyres, 1789.djvu/2

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



SATYRES,
OU CHOIX
DES MEILLEURES PIÈCES DE VERS
QUI ONT PRÉCÉDÉ ET SUIVI LA RÉVOLUTION.

Ah ! quand il serait vrai que l’absolu pouvoir
Eût entraîné Tarquin par de là son devoir,
Qu’il en eût trop suivi l’amorce enchanteresse ;
Quel homme est sans erreur et quel roi sans foiblesse ?

Volt.


À PARIS
L’an premier de la Liberté.