Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/127

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 129 —

aveuglément souscrit à toutes ses exigences et s’était fait défenseur, panégyriste et champion de l’esclavage, de sa perpétuation et de son extension indéfinie, au même degré que les plus intraitables planteurs du Sud ! Quand nous en serons venus à étudier la législation du Congrès ainsi que la tactique des partis relativement à l’esclavage, vous verrez que la vraie responsabilité de tout le mal retombe encore plus sur le parti démocrate du Nord que sur le Sud lui-même, car le parti démocrate ne soutenait l’esclavage et ses horreurs que pour se maintenir au pouvoir, défendant ainsi et perpétuant le plus grand de tous les maux sociaux non par conviction honnête, il ne pouvait pas l’avoir, mais par convoitise, par ambition, par soif de domination, par cupidité sordide, par désir insatiable de gouverner et d’exercer le patronage !

Messieurs, dans tous les pays, je n’en excepte pas un, les grandes trahisons politiques, ces audacieuses voltes-faces individuelles qui démontrent une si complète absence de principes et de moralité chez ceux qui les commettent, ne sont jamais dues qu’à cette funeste ambition, à ce besoin ef-