Page:Deulin - Les Contes de ma mère l'Oye avant Perrault.djvu/235

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Doit-on voir le premier germe des Fées dans l’histoire de Latone changeant en grenouilles les paysans qui ont refusé de lui donner à boire ?

D’autre part, l’image des fleurs qui croissent sous les pas dans les variantes de ce conte est fort ancienne, et M. de Gubernatis signale à ce propos un passage de la légende sanskrite Çunahçepa dans l’Aitareya Br. (Mythologie zoologique, tome II, page 328, note 3.)

La mythologie Scandinave nous présente, de son côté, Freya, la déesse de l’amour, la fée aux larmes d’or, qui ne cesse de pleurer l’absence d’Oder, son époux.

Dans un conte de Straparole (iiie nuit, conte 3),