Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/24

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.




ERRATA.



DANS un Ouvrage aussi considérable que le Dictionnaire Universel, il est impossible qu’il ne se soit glissé plusieurs fautes, malgré toute l’attention que l’on a pu apporter pour la correction. Le Lecteur est prié de bien vouloir y suppléer.


Tome III.
Page 27, Col. 2, lig. 3, Entre les sciences, ajoutez, naturelles.
69, 2, 46, Autrefois les Confesseurs, lisez, autrefois il y avoit des Confesseurs.
241, 2, 68, Dans la dégradation le caractère de l’ordre est effacé, lis. n’est pas effacé.
Tome IV.
Page 227, Col. 1, lig. 8, A la seule croyance du vrai, ajoutez, Dieu.
777, 2, 48, Jésus-Christ a guéri, lis. que Jésus-Christ a guéri.
827, 1, 17, Le Pape, les Archevêques, lis. le Pape, les Primats, les Archevêques.
Tome V.
Page 31, Col. 2, lig. 71, Idolatrie. L’Idolâtrie a régné long-temps sur toute la face de la terre, lisez, sur presque toute.
49, 1, 8, Jésuites. La Société fut éteinte, anéantie, ajoutez, dans plusieurs Royaumes.
132, 2, 48, L’Idolâtre & le Mahométan est plus fidele observateur de la Religion que le Chrétien, lis. de sa Religion.
296, 2, 53, Le caractère du Juge est une portion de la Majesté Royale dont le Prince se dépouille, lis. que le Prince communique.
320, 1, 4, Il n’y a point de justice entre Dieu & les hommes, parce qu’il ne leur doit rien, supprimer cette proposition.
894, 2, 26, Mazarin, (Collège) au lieu de ces mots, pour y entretenir quatre-vingt jeunes hommes, &c. lis. pour y instruire & y élever soixante jeunes Gentilshommes des Provinces conquises, & cédées à la France par les Traités de Munster & des Pyrénées ; savoir, la Flandre, l’Alsace, la Franche-Comté & le Roussillon. C’est ce qui fait qu’on l’appelle aussi, le Collège des Quatre-Nations. Cette fondation fut réduite à trente Elèves par Louis XIV. Ceux qui sont nés dans l’Etat Ecclésiastique ont droit aussi à ces places.
Tome VI.
Page 15, Col. 2, lig. 7, Art. Moine. La profession Monastique étant unie à la Prêtrise, lisez, pouvant être unie.
25, 1, 11, Art. Moment. Il y a des momens délicats où la vertu la plus éprouvée ne peut tenir, lis. ne tient qu’avec peine.
166, 2, après la ligne 61, ajoutez le mot Négligement, qui est porté à la page suiv. col. 2, lig. 53.
NÉGLIGEMENT. s. m. Terme de Peinture, synonyme de négligence. Voy. ce mot. M. de Voltaire blâme ceux qui font usage de ce mot, parce que nous avons son synonyme négligence. Par la même raison il faudroit proscrire tous les autres termes propres aux Arts, dont nous avons les équivalens.
167, 1, 20, Négligences de pinceau, lis. négligemens de pinceau.
289, 2, 19, Les femmes ne s’occupent qu’au jeu, lis. la plupart des femmes.
353, 2, 42, Art. Opiniatreté. L’opiniâtreté est le vice ordinaire des dévots, lisez, des faux dévots.
Tome VII.
Page 204, Col. 2, lig. 38, Nicolas III en 1728, lisez, en 1278.
832, 2, 66, Art. Spirituel. Sous prétexte de la rendre plus équivoque, lisez, sous prétexte de la rendre plus parfaite.
DICTIONNAIRE