Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, II.djvu/250

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

terres ; & le Pont, qui comprenoit tout ce qui étoit le long du Pont Euxin.

Aujourd’hui tout ce pays est compris sous les noms d’Amasie, d’Anadole et de Bozoch. Les Turcs y ont quatre Beglierheglies, qui sont ceux de Sivas, de Trébizonde, de Marasch & de Congi, ou de Caramanie. Cependant une partie de celui de Trébizonde, du côte de l’orient, & de Cogni, du côté du couchant, sont hors des bornes de l’ancienne Cappadoce. Maty.

CAPPADOCIEN, ENNE. s. m. & f.Cappadox. Qui est de Cappadoce. Les Cappadociens ne pouvoient se gouverner eux-mêmes. Il leur falloit des maîtres, & les Romains leur ayant permis de se gouverner selon leurs Loix, ils les prièrent de ne leur point laisser cette liberté, disant qu’ils ne la pouvoient souffrir. C’est ce que Strabon, qui étoit Cappadocien, rapporte lui-même de ses compatriotes, L. XVI. S. Seleuque Cappadocien. Chastelain.

CAPRAIS. s. m. Caprasius. Nom d’homme. S. Caprais, que quelques-uns veulent appeler Capraise, pour le distinguer d’un autre Saint de même nom qui fut martyr à Agen, étoit Abbé de Lérins au V siècle.

☞ CAPRANICA. Petite ville de l’Etat Ecclésiastique en Italie, dans le patrimoine de S. Pierre.

CAPRAROLA. s. m. Célèbre château d’Italie appartenant au Duc de Parme. Ce magnifique château fut bâti par le célèbre Vignole pour le Cardinal Alexandre Farnèze, & passe pour le chef-d’œuvre de ce grand Architecte. Il est bâti en pentagône avec cinq faces très-élevées & semblables, qui renferment une cour parfaitement ronde, ainsi que les corridors & les galeries ; & cependant les salles sont carrées & bien proportionnées. La principale est peinte de la main de Pietro Orbista, qui étoit en réputation sous Paul III. Il y a une des chambres où quatre personnes placées chacune dans un coin, s’entendent parler fort distinctement, quoiqu’elles parlent bas, & que ceux qui sont au milieu de la chambre n’en entendent rien. Tous les autres appartemens ont chacun leur beauté particulière. Les jardins, les fontaines, & tous les autres accompagnemens sont dignes de ce superbe Palais, que tous les voyageurs ne manquent pas d’aller voir, & d’admirer. Il est à vingt-cinq milles de Rome, dans le Patrimoine de Saint Pierre, au Comté de Boncigliani, près de Viterbe.

CÂPRE. s. f. C’est la baie ou le bouton à fleurs d’un arbrisseau appelé câprier, qu’on cueille avant qu’il soit épanoui. Capparis, cappari, cappar. Ces boutons sont petits & verts. Après les avoir cueillis, on les fait sécher dans un lieu sombre jusqu’à ce qu’ils se flétrissent : on les confit ensuite au vinaigre, & on les garde dans des barrils. Les câpres se mangent ordinairement en salade : on en met aussi dans plusieurs ragoûts. On emploie ordinairement ce mot au pluriel. On dit, les câpres seront chères cette année. La récolte des câpres n’a pas été bonne. Ces câpres sont grosses, elles sont vieilles &c. Flos non expansus Capparis.

☞ On appelle câpres capucines, celles qui sont moins grosses que les autres.

Capre. s. m. en termes de Marine, est le nom qu’on donne aux Armateurs & aux vaisseaux armés en guerre, qui vont en course. Pirata. ☞ On le dit ordinairement des vaisseaux que des Particuliers arment en course. Nous fûmes pris par un Capre Hollandois.

CAPRÉES. Capræ. Île de la Méditerranée sur les côtes du Royaume de Naples, à l’entrée du Golfe de Naples, vis-à-vis de Pouzzole, fameuse par la retraite & les débauches de Tibere. Caprées est une Île éloignée seulement d’une lieue du cap Sorrento dans la Campanie qu’Auguste avoit achetée des Napolitans. L’air y est doux, en hiver, & frais en été. On y a la vue d’un golfe & d’une côte qui étoit alors parfaitement belle. L’abord en étoit difficile, & on croit que c’est ce que Tibère en aimoit le plus. Il y passa les dix dernières années de sa vie. Tillem.

CAPRICE. s. m. Qualité opposée à la bonne société, qui fait qu’on s’écarte du goût des autres par inconstance ou changement subit de goût. Levitas, animi repentinus impetus. On le dit, quand au lieu de se conduire par la raison, on se laisse emporter à sa fantaisie, & à l’humeur dominante où l’on se trouve. Il faut laisser passer son caprice, sa fantaisie, sa mauvaise humeur. Je n’ai que faire d’essuyer tous ses caprices, ses fougues, ses boutades. Pour avoir toujours de l’espérance, il ne faut qu’avoir observé l’instabilité de la fortune, & le caprice des événemens, qui changent lorsqu’on y pense le moins. M. Scud. On me faisoit redouter les caprices de la multitude & de la légereté du public. La Bruy. Le caprice de notre humeur est encore plus bizarre que celui de la Fortune, Rochef. La prudence ne doit rien abandonner au caprice de la Fortune. Flech.

Je sais rendre aux Sultans de fidèles services ;
Mais je laisse au vulgaire adorer leurs caprices.

Racine.

Je veux bien que le sort ; par un heureux caprice,
Fasse de vos écrits prospérer la malice. Boil.


Que le peuple à son gré nous craigne, ou nous chérisse ;
Le sang nous met au trône, & non pas son caprice. Corn.

Le mot de caprice étoit nouveau du temps d’Henri Estienne, & lui sembloit fort étrange.

☞ Corneille a abusé de ce mot dans la Suite de son Menteur quand il a dit, je mis dans mon caprice. Cela ne peut signifier, dit Voltaire, je mis dans ma tête, dans ma fantaisie, dans mon imagination, dans mon esprit. On n’a point le caprice, comme on a une faculté de l’ame. On peut bien avoir un caprice dans son idée, mais on n’a point une idée dans son caprice.

Caprice se transporte élégamment par métaphore aux choses inanimées, & signifie irrégularité, variété, diversité dans les actions & les effets. Varietas, diversitas, abnormis ratio. En fait d’expériences, il ne faut pas se décourager aisément. Elles ont, pour ainsi dire, leurs caprices, que l’on surmonte avec le temps. Acad. des Sc. 1700. Hist. p. 136.

Caprice, fantaisie, se dit aussi par Métaphore, des pièces de Poësie, de Musique, d’Architecture & de Peinture, qui réussissent plutôt par la force du génie, que par l’observation des règles de l’art ; c’est pourquoi elles n’ont aucun nom certain. Subitus, fortuitus animi impetus. Ces sortes de compositions qui sortent des règles ordinaires, doivent être d’un goût singulier & nouveau. On les appelle fantaisies, caprices, parce que ceux qui les composent, se laissent aller à leur imagination. Saint Amant a intitulé quelques pièces Caprice. Les Caprices, ou postures de Calot Graveur. Caprices de Musique.

Caprice signifie quelquefois saillie d’esprit & d’imagination, & alors il se peut prendre en bonne part. Ce peintre, ce musicien a d’heureux caprices. Il y a des caprices si heureux, qu’ils valent mieux que le bon sens. S. Evr,

☞ Mais en général on entend par caprice, une composition bizarre, quoiqu’ingénieuse, qui est éloignée des préceptes de l’art.

CAPRICIEUSEMENT. adv. D’une manière capricieuse, par caprice. Se gouverner, se conduire capricieusement. Morosè, leviter.

CAPRICIEUX, EUSE. adj. Sujet à des caprices. Il se dit des hommes & des animaux. Morosus, inconstans, levis. Cet homme est capricieux. Cette mule est fantasque & capricieuse. Les personnes d’une humeur inégale, & un peu capricieuse, ont pour l’ordinaire beaucoup d’esprit. M. Scud. La Fortune est une aveugle, & personne ne doit être honteux de céder à tant de têtes communes, que cette ca-