Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 3.djvu/261

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Et le 9 Août 1664 il alla complimenter le cardinal Chigi, neveu & légat du pape Alexandre VII. & assista à son entrée toûjours dans le même rang.

Complimens. Le 18 Mai 1616, deux jours après l’entrée de Louis XIII. les cours, le châtelet, & la ville, allerent le complimenter sur son retour de Guienne.

Le 17 Novembre 1630 il fut à Saint-Germain par ordre du roi, le complimenter sur sa convalescence.

Le 5 Novembre 1644 il fut à la suite des cours complimenter la reine Henriette Marie fille d’Henri IV. & femme de Charles I. roi d’Angleterre, réfugiée à Paris.

Le 5 Novembre 1645 il alla complimenter la princesse Louise Marie sur son mariage avec le roi de Pologne.

Le 10 Septembre 1656 il alla saluer la reine de Suede Christine.

Le 4 Août 1660 il alla complimenter le roi, la reine, & la reine mere, à l’occasion du mariage du roi ; il fut même aussi le 21 complimenter le cardinal Mazarin, le roi l’ayant ainsi ordonné.

Le 31 Juillet 1667 le châtelet fut par ordre du roi le complimenter sur la paix.

Le 6 Septembre 1679 les officiers de l’ancien & du nouveau châtelet s’étant mêlés sans distinction, furent par ordre du roi saluer la reine d’Espagne, Marie Louise d’Orléans, mariée nouvellement.

Pompes funebres. Le châtelet a aussi assisté à ces sortes de cérémonies après les cours, & avant toutes les autres compagnies : savoir,

Aux obseques de Charles VIII. décédé à Amboise le 6 Avril 1498.

Le 21 Février 1504, au renvoi du duc d’Orléans pere de Louis XII. qui se fit de Blois à Paris.

Aux obseques d’Anne de Bretagne femme de Charlos VIII. & de Louis XII. morte le 9 Janvier 1514.

A celles de Louise de Savoie duchesse d’Angoulême, mere de François I. décédée le 29 Septembre 1531.

A celles de François I. mort à Rambouillet le 31 Mars 1547.

A celles d’Henri II. mort le 10 Juillet 1559.

Au service à N. D. pour la reine douairiere d’Ecosse Marie Stuard, le 12 Août 1560.

Aux obseques de François duc d’Anjou, frere unique d’Henri III. décédé à Château-Thierry le 20 Juin 1584.

Le 17 Septembre 1607, au convoi & enterrement du chancelier Pompone de Bellievre.

Le 27 Juin 1610 il alla jetter de l’eau-benite au-devant du corps d’Henri IV. Le 29 il assista au convoi à N. D. le 30 au service qui se fit à N. D. & l’après-midi au convoi à S. Denis ; le premier Juillet à l’inhumation, après laquelle il fut traité, comme les cours, dans le grand réfectoire de S. Denis.

Le 21 Mars 1616, il assista à N. D. au service du cardinal de Gondy évêque de Paris.

Et le 7 Octobre 1622, dans la même église, au service du cardinal de Rets, aussi évêque de Paris.

Le 22 Juin 1653, au service & inhumation de Louis XIII. à S. Denis.

Le 2 Juin 1654, au service de Jean de Gondy archevêque de Paris, à Notre-Dame.

Le 12 Février 1666, au service & inhumation d’Anne d’Autriche veuve de Louis XIII.

Le 20 Novembre 1669, au service & inhumation de la reine d’Angleterre à S. Denis.

Le 11 Mai 1672, au service & inhumation de la duchesse douairiere d’Orléans à S. Denis.

Le premier Septembre 1683, à celui de Marie Therese d’Autriche femme de Louis XIV.


Le 5 Juin 1690, à celui de Victoire de Baviere dauphine de France.

Le 7 Mai 1693, à celui de Marie Louise d’Orléans duchesse de Montpensier, fille de Gaston duc d’Orléans, & premiere paire de France.

Le 23 Juillet 1701, à celui de Monsieur, Philippe fils de France, frere unique de Louis XIV.

Le 18 Juin 1711, à celui de Louis dauphin de France.

Le 18 Avril 1712, à celui de Louis dauphin duc de Bourgogne, & de Marie Adelaïde de Savoie dauphine de France, duchesse de Bourgogne.

Le 16 Juillet 1714, à celui de Charles de Berri, petit-fils de France.

Le 23 Octobre 1715, à celui de Louis XIV.

Le 2 Septembre 1719, à celui de Marie Louise Elisabeth d’Orléans duchesse de Berri.

Le 5 Février 1723, à celui d’Elisabeth Charlote Palatine de Baviere, veuve de Monsieur, frere unique de Louis XIV.

Le 4 Février 1724, à celui de Philippe duc d’Orléans régent, à S. Denis.

Le 5 Septembre 1746, à celui de Marie Therese infante d’Espagne, dauphine de France.

Et le 24 Mars 1752, à celui d’Anne Henriette fille de France.

Te Deum. Le châtelet assista à celui qui fut chanté à N. D. le 23 Décembre 1587, en présence d’Henri III. à cause de la défaite de l’armée des Reitres.

Et le 12 Juin 1598, à celui qui fut chanté à N. D. pour la paix faite avec l’Espagne & la Savoie.

Publications de paix. Le châtelet y tient le premier rang, comme cela s’est observé aux différentes publications faites le 27 Août 1527, le 18 Août 1529, 20 Septembre 1544, 16 Février 1555, 12 Juin 1598, 20 Mai 1629, 14 Février 1660, 13 Septembre 1667, 15 Mai 1668, 29 Septembre 1678, 26 Avril 1679, 5 Octobre 1684, 10 Septembre 1696, 23 Octobre & 4 Novembre 1697, 24 Août & 21 Décembre 1712, 22 Mai 1713, 19 Avril & 8 Novembre 1714, le premier Juin 1739, & le 12 Février 1749.

Prises de possession d’évêques de Paris. Le châtelet y a assisté plusieurs fois avec les cours & autres compagnies dans son rang ordinaire ; savoir, le 21 Mai 1503, à la prise de possession d’Etienne Poncher ; le 25 Novembre 1532, à celle de Jean du Bellai ; le premier Avril 1598, à celle d’Henri de Gondy, nommé coadjuteur.

Processions générales. Le 3 Mai 1423, le châtelet assista à celle de Paris à S. Denis par ordre du roi, pour la conservation de la famille royale & l’abondance des biens de la terre.

Le 21 Janvier 1534, à celle qui se fit par ordre du roi depuis S. Germain l’Auxerrois jusqu’à N. D. en l’honneur du saint Sacrement, & pour l’extinction de l’hérésie.

Le 4 Juillet 1549 à celle qui se fit par ordre du roi depuis S. Paul jusqu’à N. D. pour la religion.

Le 18 Novembre 1551, à celle qui se fit par ordre du roi depuis la sainte-Chapelle jusqu’à N. D. pour la conservation de la religion Catholique apostolique, & le bien de la paix.

Le 8 Janvier 1553, à une pareille procession, en action de graces de la levée du siége de Metz par l’empereur.

Le 16 Janvier 1557, à une pareille procession, pour la prise de Calais sur les Anglois.

Aux processions de la châsse de sainte Génevieve, qui se firent le 29 Septembre 1568, le 10 Septembre 1570, le 5 Août 1599, le premier Juin 1603, le 12 Juin 1611.

Le 29 Octobre 1614, à celle qui se fit de l’église des Augustins à N. D. pour l’ouverture des états généraux qui se tenoient au Louvre.