Page:Dionne - Le Parler populaire des Canadiens français, 1909.djvu/683

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

Vernis.

Varser, v. a. et n. — Verser.

Varte, adj. fém. — Verte.

Vartu, n. f. — Vertu.

Varveau, n. m. — V. Verveau.

Vaurienner, v. n. — Libertiner.

Vas et de viens (de), loc.

De droite â gauche, de tous les côtés. Ex. Courir de vas et de viens.

Vâser (se), v. pron. — S’enfoncer dans la vase.

Vauriennerie, n. f. — Action de vaurienner.

Vaurienneté, n. f. — Même sens.

Vauvert,

Aller au diable Vauvert, au diable au vert. Vauvert était l’endroit où le roi Robert avait fait bâtir un palais ; mais comme il y avait beaucoup de carrières aux alentours et que le vent, s’y engouffrant, faisait un grand bruit, le peuple s’imagina que les diables y revenaient. S. Louis, pour les en chasser, donna le palais aux Chartreux. (Ménage, Did.) Depuis lors, le diable de Vauvert passa en proverbe. Ici, nous disons plutôt aller au diable au vert.

Vavite, s. f.

Diarrhée, cours de ventre. Expression employée dans certains couvents.

Végniel, le, adj. — Véniel. Ex. Le péché vêgniel.

Veillée, n. f.

Soirée. Ex. Les Boullé vont donner une grande veillée, demain. Es-tu invité ?

Veiller, v. a.

Passer la soirée. Ex. Aller veiller chez le voisin. Surveiller. Ex. Les poules sont constamment dans le jardin, il va falloir les veiller.

Veilleux, euse, n. et adj.

Veilleur, qui vient passer la soirée. Ex. Nous aurons des veilleux, ce soir.

Veilloche, n. f. — Petite meule de foin.

Veinard, adj. — Chanceux.

V’lime, n. f. — Etre en v’lime, eu furie. V. Envelime.