Page:Doin - Trois pièces comiques propres à être jouées dans les collèges, maisons d'éducation, 1871.djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LE TRÉSOR
OU
LA PARESSE CORRIGÉE
Parade mise en pièce comique
PAR
ERNEST DOIN
En un Acte.


PERSONNAGES

Lagouèpe ouvrier.

Camerluche, ouvrier.

M. Mélange. Marchand de vin.

M. Bois-sec. Entrepreneur-charpentier.

Un facteur de la poste.

4 Hommes de police.


Le théâtre représente une rue, à gauche une maison avec une petite fenêtre en haut, à coté l’auberge de Mr Mélange portant pour enseigne un gros raisin avec ces mots en gros caractères : AU RAISIN NOIR ; de l’autre côté du théâtre une maison un peu renfoncée, grille par devant, un banc de pierre devant la grille. Au lever du rideau Lagouèpe est couché.


Scène 1ère.

Lagouèpe couché. Camerluche arrive sans le voir et s’asseoit au fond du théâtre sans voir Lagouèpe ; ils sont tous les deux habillés grotesquement avec costumes rapiécés.

« Pré Guignou d’guignon !. j’sais pas où donner d’la tête ! en vlà t-y une vie ! En vlà-t’y ! En vlà-t’y ! j’ten ai t’y lut d’puis quéqu’jours de c’bon vin à seize ! d’c’bon vin bleu !… Alt ! mille chopines ! J’voudrais qu’ça dure, mais ouitche, rien dans les mains, rien dans les poches ! oh ! guignon d’guignon, j’m’en arracherais les c’heveux !…