Page:Dostoïevski - Carnet d’un inconnu 1906.djvu/107

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

oncle franchement heureux. Vous venez de la ville ?

« Sont-ils drôles tous tant qu’ils sont ! On les dirait choisis et rassemblés à plaisir ! » pensai-je en oubliant que j’étais un des échantillons de la collection.