Page:Dostoïevski - Les Précoces.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dedans. Ne vas-tu pas toi-même te réconcilier avec Ilioucha ?

— Me réconcilier ! Quelle expression ridicule. Je ne permets du reste à personne de chercher le mobile de mes actes.

— Comme Ilioucha va être content de te voir ! Il ne s’imagine même pas que tu puisses venir. Pourquoi donc es-tu resté si longtemps sans vouloir venir ? s’écria tout à coup Smourov avec chaleur.

— Mon cher ami, c’est mon affaire et non la tienne. J’y vais parce que cela me plaît, tandis que vous c’est Alexey Chestomazov qui vous y a menés. Il y a donc une différence. D’ailleurs, qu’est-ce qui te dit que j’y vais pour me réconcilier, expression stupide s’il en fut ?

— Mais ce n’est pas du tout Chestomazov qui nous a amenés. Nos cama-